Bachelor en e-Learning

Bachelor en Diplomatie

Bachelor Spécialisé
Domaine Sciences humaines et sociales
Mention Science politique et Relations internationales
Spécialité Carrières diplomatiques et internationales

Modalités de recrutement

La sélection des candidats se fait exclusivement sur dossier et entretien(s) le cas échéant.

La commission pédagogique des études et de la formation décide de l’accès en Bachelor 1 pour tout titulaire d’un diplôme équivalent à un BAC ou par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE ; loi de 2002).

La commission pédagogique de la formation décide de l’accès en Bachelor 2 pour tout titulaire d’un diplôme équivalent à un niveau BAC+1 ou par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE ; loi de 2002).

La commission pédagogique de la formation décide de l’accès en Bachelor 3 pour tout titulaire d’un diplôme équivalent à un niveau BAC+2 ou par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE ; loi de 2002).

A titre exceptionnel, la commission pédagogique des études et de la formation peut recevoir favorablement tout dossier ne répondant pas spécifiquement à ces critères.

Droits d’inscription-Investissement (Formation initiale et continue)

Frais de dossier de candidature : 0 euro

Valeur des droits de scolarité de l’année académique 2020 – 2021 :

Formation initiale :

  • 1e année de Bachelor : 4 250 € 
  • 2e année de Bachelor : 4 250 € 
  • 3e année de Bachelor : 4 250 € 

Formation continue :

  • 1e année de Bachelor : 4 750 € 
  • 2e année de Bachelor : 4 750 € 
  • 3e année de Bachelor : 4 750 € 

Moyens de paiement

Le prélèvement bancaire
Le prélèvement bancaire est ordonné, après accord du titulaire du compte, par la personne qui reçoit l’argent.

Le virement bancaire
Le virement bancaire est ordonné par la personne qui verse l’argent.

Le chèque de banque
Le chèque de banque est émis par le banquier. Il est valable 1 an après sa date d’émission.

Les espèces
Le paiement en espèces (ou « liquide ») est possible mais réglementé.
Le paiement en espèces d’un particulier à un professionnel ou entre professionnels est autorisé jusqu’à 1 000 €.
Ce plafond est relevé à 15 000 € si le domicile fiscal du débiteur est à l’étranger et qu’il règle une dépense personnelle.